RECHERCHER SUR LE SITE

Ajouter un commentaire : L’Espagne face à la « Reconquête »

Il faudra plus qu’une union symbolique entre Castille et Leon comme au 13ème siècle pour que cette « Reconquête » remette l’Espagne dans le bon sens. Car le temps de l’Eldorado des années 80 qui coïncidait avec l’entrée au 1er janvier 1986 au sein de la CEE, est bien une histoire passée.
Du soleil et des hivers cléments, la mer des Pyrénées à Gibraltar et des programmes immobiliers aguicheurs, il n’en fallait pas davantage pour attirer les retraités des classes moyennes du nord de l’Europe qui se voyaient d’un coup aux portes de Santa Barbara. Et même si ce n’était pas tout à fait « Amour, Gloire et Beauté », nos « rombières » nordistes trouvaient de quoi faire cramer leur cuir jusqu’à pouvoir ressembler – de loin et de dos ! – à de jeunes nymphes cubaines à bon compte.
Et finalement tout le monde y trouvait son compte, les autochtones comme les nouveaux résidants. Bref, l’Espagne accueillit toute l’Europe en dézinguant des centaines de kilomètres de côtes pour y construire des immeubles tous aussi laids, et ce de Rosas à Malaga. Et comme le Nord avait de plus en plus de vieux à faire sécher au soleil des Costa Brava, Blanca et Del Sol, on a fabriqué encore plus de grues pour monter davantage d’immeubles, on tenait l’Eldorado par les deux poignées et on ne le lâcherait plus !
Ajouter un commentaire
Les champs marqués d'un * sont obligatoires







CAPTCHA anti-spam *
 ********      ***     **     **  **     **   ******   
 **     **    ** **    ***   ***   **   **   **    **  
 **     **   **   **   **** ****    ** **    **        
 ********   **     **  ** *** **     ***     **   **** 
 **         *********  **     **    ** **    **    **  
 **         **     **  **     **   **   **   **    **  
 **         **     **  **     **  **     **   ******   



En ligne
6 visiteur(s) 0 membre(s)