RECHERCHER SUR LE SITE

Ajouter un commentaire : Plus d’un siècle d’exposition automobile à Paris

269 exposants, 140.000 visiteurs, le Jardin des Tuileries comme écrin, du 15 juin au 3 juillet 1898 se tenait la première exposition automobile au monde, et ce n’est pas par hasard que la France inaugurait ce type de manifestation, n’oublions pas que le pays était un peu le berceau de l’automobile, une réalité en partie due à une longue expérience du cycle (sans parler de la première voiture à vapeur de Serpollet présentée en 1889), et grâce à un réseau routier quasi prêt à recevoir les bolides d’un 20ème siècle approchant. Mais attention, tout le monde n’avait pas droit à la qualité d’exposant, pour ce faire, il fallait que chaque modèle présenté accomplisse le trajet Versailles-Paris … une véritable prouesse à l’époque !
Pour mémoire, rappelons également que les premières marques nationales se nommaient Peugeot et Panhard, et que c’est cette même année 1898 que fut inventé le turbo (par le Français Paul Daniel), dont le brevet sera déposé par Louis Renault quatre ans plus tard, et dont la première application sur une auto de série devra attendre quelque 80 ans avec la Saab 99.
Félix Faure, Président de la République, inaugure ce salon au pas de course, il faut dire qu’il jugeait les automobiles « sans charmes et odorantes ».
Cette année 1898 fut aussi celle de la première boîte à vitesses (construite par Louis Renault), et celle des records : 63 km/h pour le comte Chasseloup-Laubat sur sa Jeantaud électrique, et quelques mois plus tard, Camille Jenatzy pulvérisait l’affaire en franchissant le mur des 100 km/h (105 km/h) avec la Jamais Contente, sorte d’obus emmené par un moteur électrique.
Ajouter un commentaire
Les champs marqués d'un * sont obligatoires







CAPTCHA anti-spam *



En ligne
2 visiteur(s) 0 membre(s)