RECHERCHER SUR LE SITE

Ajouter un commentaire : Guérir les écrouelles

Les retraités sont inquiets pour leur avenir, c’est ce que nous avons entendu après la décision du gouvernement de ponctionner les pensions de ceux qui sont imposables, et ce de 0,30 % chaque mois. Disons que sur une retraite de 2.000 €, ces 0,30% correspondront à environ 6 euros prélevés. Pas de quoi descendre dans la rue. Souvenons-nous qu’un peu plus au sud, ces mêmes pensions ont parfois été amputées de 20 à 30%. Mais on le sait, ici en France on a l’habitude d’avoir un malheur d’avance, même si il y a plus de beurre que d’épinards dans l’assiette. Sans doute un vieux réflexe datant des tickets de rationnement…
En tout cas, ce n’est pas cette micro ponction qui doit inquiéter les retraités français mais la froide certitude démographique en la matière. Nous comptons aujourd’hui environ 28 millions d’actifs (dont trois millions de chômeurs) pour 16 millions de retraités. L’évidence s’est posée sur le bout de notre nez, nous ne pouvons décemment plus faire semblant de ne rien voir, nous n’avons même plus deux actifs pour entretenir un retraité, ce qui, eu égard à la fabuleuse expansion de notre espérance de vie, aux progrès considérables de la médecine, et à notre indigence désormais chronique face au boulot, devrait être déclencheur d’une alarme permanente : nous allons vivre un séisme dont l’amplitude n’est même pas graduée chez Richter !
Ajouter un commentaire
Les champs marqués d'un * sont obligatoires







CAPTCHA anti-spam *



En ligne
4 visiteur(s) 0 membre(s)