RECHERCHER SUR LE SITE

Ajouter un commentaire : Le Pen, une histoire mitterrandienne

Dans leur excellente et impartiale biographie consacrée à Le Pen (chez Robert Laffont), Philippe Cohen et Pierre Péan ont choisi comme sous-titre « une histoire française ». C’est exact, mais pas totalement significatif.
Exact car la vie publique de Jean-Marie Le Pen accompagne toute l’histoire de la 5ème République, il fut même député poujadiste (une seule fois) avant le retour aux affaires du général de Gaulle en 1958. Mais ensuite, plus rien. Plus rien durant trente longues années hormis une vie de chef de mouvement « groupusculaire » et inaudible électoralement. Le Pen disparaît des écrans radar avec l’arrivée des Gaullistes, et cette absence durera jusqu’au milieu des années 80, c'est-à-dire avec l’arrivée à l’Elysée de François Mitterrand.
Ajouter un commentaire
Les champs marqués d'un * sont obligatoires







CAPTCHA anti-spam *



En ligne
5 visiteur(s) 0 membre(s)