RECHERCHER SUR LE SITE

Subaru Trezia

06/01/2012
Trezia, première Subaru sans transmission intégrale

 

Subaru, voilà une marque que ne fait pas de ramdam médiatique, mais qui est toujours là avec des produits attachants et surtout très fiables.

Si les récents salons de Francfort et de Lyon nous ont permis de voir la future XV sous la forme d’un concept typé crossover, sur la route et plus concrètement, la rentrée s’est faite avec le petit monospace Trezia, premier modèle du segment pour le constructeur, et surtout première auto à ne pas disposer de la transmission intégrale. Comme quoi tout est possible !

Monospace urbain de moins de 4 mètres (3,99 m), Trezia est l’auto destinée au marché européen, et donc français par excellence, elle a le look demandé ici, les motorisations et le niveau d’équipements aujourd’hui recherchés, notamment par la clientèle féminine sur ce dernier point. Côté pratique encore, le coffre de 336 litres permettra d’embarquer le nécessaire aux déplacements genre vacances à deux, ou d’un week-end à quatre personnes.

« Aspects pratiques et qualitatifs, vertus dynamiques », chez Subaru on ne cache pas que cette citadine a désormais toute sa place dans la gamme, elle est une sorte d’alternative économique et respectueuse de l’environnement, la version diesel de 90 chevaux, joueuse et musclée, annonce 4,3 litres en cycle mixte et 113 g/km d’émissions de CO².

Notons que Trezia est également disponible en version essence avec le 1,3 litre délivrant 100 chevaux.

L’autre point fort de la petite Subaru est non niveau d’équipements où l’on retrouve, entre autres, climatisation, antibrouillard, radio/CD/MP3, plus en option la sellerie cuir et une boîte automatique.

Tarifs, de 17.990 à 21.990 €.

 

 

 

 

 L'essai en vidéo

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
3 visiteur(s) 0 membre(s)