RECHERCHER SUR LE SITE

Date de fraîcheur du 17 au 19 février...

17/02/2012

à 1,63 € le tour...

C'est parti, depuis ce mercredi, tous les candidats sont connus, on a même des connus qui ne sont plus candidats : après Christine Boutin, c'est Hervé Morin qui jette l'éponge, en attendant peut-être Dominique de Villepin ?... Les "in-in-in" seraient-ils en train de négocier avec l'UMP quelques subsides pour leurs petites formations, à savoir des candidatures aux prochaines législatives, car on le sait, c'est avec le plus grand nombre possible de candidats que l'on obtient le plus grand nombre possible d'euros.

Rappelons que depuis 2003, pour qu'un parti bénéficie du financement public, il doit présenter au moins 50 candidats (sur 577 circonscriptions), et que chacun d'entre eux doit obtenir au minimum 1% des suffrages exprimés au premier tour. La dotation sera alors de 1,63 € par voix obtenue. Faites le calcul, vous avez cent candidats qui passent le fameux 1% et obtiennent chacun mille voix, votre parti recevra chaque année et durant cinq ans (la législature) 163.000 € (1000 voix multipliées par 100 candidats). Si le total est d'un million de voix (ce qui n'est pas un truc extraordinaire), le parti aura 1,63 millions d'euros chaque année. Voilà pourquoi certains annoncent une candidature retirée après négociations...

 

en bref...

Après l'annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy, il ne fait plus aucun doute que l'essentiel de la campagne (les plus gros morceaux de notre "pâté" !) va se résumer à un face à face Hollande-Sarkozy, les autres candidats auront beaucoup de mal à exister, y compris Le Pen, Bayrou et Mélenchon.

Tiens, ce dernier ne décolère pas contre son "allié" du PS après les propos de François Hollande concernant la disparition des communistes en France : "Attitude hautaine et insupportable" a répliqué Mélenchon.

A Rouen, ce mercredi, François Hollande nous a confié un secret : "Je suis le candidat du siècle qui vient..."  Né en 1954, il aura donc 146 ans à l'arrivée du "siècle qui vient", enfin celui qui viendra dans 88 ans !

 

les rendez-vous de campagne

- Le 17 février, Marine Le Pen sera à 20h sur TF1

- Le 18 février, Jean-Luc Mélenchon à 19h30 sur LCP, Marine Le Pen à 22h50 sur France 2 chez Ruquier

- Le 19 février, François Bayrou dans le 12/13 de France 3, François Hollande à 18h sur BFMTV, alors que Nicolas Sarkozy sera en meeting à Marseille à 15h30 (reprise sur les chaînes d'info).

- Le 20 février, Eva Joly sur TF1 à 20h50 dans "parole de candidat" 

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
3 visiteur(s) 0 membre(s)