RECHERCHER SUR LE SITE

Pâté de campagne du 29 février

29/02/2012
(le dernier avant quatre ans !)

 

Promos quotidiennes

On est bien dans la surenchère au jour le jour. Quand François Hollande annonce qu’il va taper fort, avec du 75%, sur les très riches, le lendemain Nicolas Sarkozy propose d’augmenter les enseignant de 25% s’ils acceptent de rester après l’heure. On attend avec impatience les offres Bayrou sur le litre à 1,20 litre, et Mélenchon sur une réduction de 50% sur toutes les peintures rouges !

 

On nous pose des sondes

C’est devenu à la mode, c’est tendance, désormais les analyses politiques, sur les programmes entre autres, sont faites par les responsables des sociétés de sondages. Mais où sont passés les journalistes politiques ? Ne serait-on pas en train de nous bourrer le mou ?...

 

Dentelle ? Non, soierie lyonnaise !

Oui, car cette belle envolée lyrique nous vient de Mme Najat Belkacem, adjointe du maire de Lyon, en effet l’élue locale voit le Président de la République comme « un mélange de Silvio Berlusconi et Vladimir Poutine, avec le vide idéologique de l’un et la brutalité de l’autre. » En clair, « con et méchant » si j’ai bien compris. Au fait, est-ce que le Gérard local, si préoccupé par son image centre gauche, souscrit à cette opinion ?

 

Usurpation de slogan ?

« Je veux une France forte dans une Europe puissante ». Une France forte, ça ne vous rappelle pas quelque chose. Non, ce n’est pas de Nicolas Sarkozy, mais de Christian Saint-Etienne en introduction de son livre « L’incohérence française » qui vient de sortir chez Grasset.

 

Pas reconnaissants !

Le candidat Sarkozy propose une rallonge de 25% au salaire des professeurs, et ceux-ci, dans les sondages, voteraient à 79% pour François Hollande au second tour. Allez vous défoncer pour les autres !...

 

L’humour est de sortie

« Le déconomètre fonctionne à plein tube » : quand Bayrou cite Audiard pour parler du taux d’imposition à 75% annoncé par Hollande. Une annonce qui en fait a peut-être pour seul but de marquer Mélenchon à la culotte. Sortirait-on déjà le « trouillomètre » ?

 

Le « Pirée » à venir…

Eva Joly le dit : « Nous sommes tous des Grecs ». En réponse à la réponse, Corinne Lepage pourrait l’encourager à aller s’y faire voir…

 

Effet Mélenchon ?

Coup de com ou montée en puissance de Jean-Luc Mélenchon ? Il fait salle comble partout où il va parce qu’il parle franc et des problèmes des Français, nous dit-on. Mais est-ce suffisant pour inquiéter le candidat socialiste ? Il est vrai qu’un Mélenchon à 12 ou 14% n’arrangerait pas les affaires de François Hollande, celui-ci se verrait dans l’obligation de gauchiser davantage son discours et son programme en vue du 2ème tour. N’est-ce pas d’ailleurs ce qui arrive ?

Mais méfions-nous des salles combles, en 1981 Jacques Chirac faisait le plein partout, même 100.000 personnes en meeting à Paris… et il a fait troisième.

Aujourd’hui, Mélenchon cannibalise les voix du NPA, de Lutte Ouvrière, du PCF et un peu des Verts, le tout a quand même du mal à passer les 10%. Au-delà, cela veut dire qu’il cannibaliserait également l’aile gauche du PS.

 

Cheminade parle aux paysans

« Petit » candidat certes, mais présent sur tous les fronts, Jacques Cheminade (déjà dans la course en 1995) est passé par « Terre d’Infos », la télé du Salon de l’Agriculture pour y exposer son programme en matière agricole, stigmatisant entre autres l’Europe financière au détriment d’une Europe industrielle et agricole qu’il aurait, d’après lui, fallu privilégier. Et la PAC alors ? 

Jacques Cheminade a également exposé de paradoxe qui met face à face « les 20% de gens obèses en Europe et le fait que l’on ne mange pas assez dans le monde. »

Enfin, il a souligné «qu’il faudrait que les aides directes de l’Europe tiennent davantage compte de la qualité nutritionnelle des produits ». 

 

La plus écolo c’est moi !

Corinne Lepage au Salon de l’Agriculture c’est fait, et son site nous l’apprend : elle y est restée 6h30, « moins que Chirac, mieux que Sarkozy ». Oui, mais deux fois moins bien que Hollande.

Parmi les phrases en tête de gondole de son site officiel, en voici une, « Les thèmes de campagne de Nicolas Sarkozy sont ceux de Jean-Marie Le Pen en 1995 ». Ca tape très fort. Enfin, d’après un sondage Ifop pour Cap21 (son parti), elle incarnerait mieux les valeurs de l’écologie que sa rivale Eva Joly, 61% contre 39%. On sait ce que cette dernière pourrait lui répondre : « Je l’….. ! »

 

Régional

François Hollande sera en meeting à Lyon ce jeudi 1er mars.

 

Les Commentaires

1 commentaire - Voir | Rédiger
Yeah that's what I'm talking about ban-cybi-e work!
Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
1 visiteur(s) 0 membre(s)