RECHERCHER SUR LE SITE

A consommer avant le 18 mars

16/03/2012

A force de dégringoler dans les sondages, Eva Joly va finir par s’adresser… à l’électeur, le dernier. Ce qui d’ailleurs ne manque pas d’inquiéter quelques Verts canal historique qui songent surtout au coup d’après, les législatives : « Son maintien risque de gêner François Hollande » se lamentait Noël Mamère. François Hollande, vraiment ?

C’est fait, Jean-Pierre Chevènement a fait le geste de ralliement : « Je me suis décidé en fonction des intérêts de la France » dit-il pour justifier son soutien à François Hollande. Il aurait pu déjà penser « aux intérêts de la France » en 2002…

Et à propos de Mélenchon, l’ancien ministre a été clair : « je lui laisse l’avenir », un truc c’est vrai hors de portée de notre « Che » national.

Jean-Luc Mélenchon porté par les médias ? A force de matraquage, le leader du Front de Gauche aurait passé la barre des 10% de matière électorale. Et l’intéressé s’en amuse, un brin provocateur « Qui a la plus grande capacité de rassemblement à gauche ? » En un mois il peut encore s’offrir quelques points, et là c’est toute la stratégie de François Hollande pour le second tour qui sera à revoir.

« Les gens n’ont plus grand-chose dans le porte-monnaie », c’est l’avis du porte-parole de Marine Le Pen, Florian Philippot. Mais quand va-t-on arrêter avec ce misérabilisme généralisé à tout le pays. A-t-on baissé les salaires et les pensions ces derniers mois ?

D’après le journal « Les Echos », François Hollande aurait sous-estimé les recettes de son programme. Mais vous croyez que ça va déranger les électeurs ? On prendra aux riches !

Vendredi 18h31, ce sera trop tard pour les signatures. Il manque Dominique de Villepin au rendez-vous. Avait-il vraiment l’intention de se présenter, ou voulait-il seulement bénéficier des dizaines d’heures de radio et de télé en quelques mois ?

Samuel Beckett aurait dit « pas mieux ! » : En attendant Borloo, c’est la nouvelle pièce jouée par l’UMP au Théâtre de l’Elysée. « Il va bien finir par venir » répond Nicolas Sarkozy optimiste. Qui ça, Godot ?

Les médias ont vu un Jean-François Copé agressif face à François Hollande ce jeudi dans la boîte magique. Avaient-ils vu un Laurent Fabius également agressif face à Sarkozy la semaine passée ? Pas sûr.

En pleine campagne, deux sénateurs socialistes, l’un des Bouches du Rhône, M Guerini (déjà mis en examen), l’autre de l’Hérault, M. Navarro, ont vu leur immunité parlementaire levée par le Bureau du Sénat. « La justice doit aller jusqu’au bout » a précisé François Hollande. Jusque dans le Nord -Pas de Calais par exemple ?

Nicolas Dupont-Aignan a déposé 708 signatures, rejoignant ainsi les qualifiés du premier tour, Le Pen, Arthaud, Cheminade… plus les stars de la tournée.

 

Ils sont « super » ou « ordinaire » ?

Depuis quelques jours, après la viande halal, c’est le prix du carburant à la pompe qui fait débat dans le débat : « le litre de carburant à 2 € c’est le prix de la démagogie de la droite » lit-on sur le site de François Hollande. Eh oui, vous ne le saviez pas, mais c’est la droite qui fixe le prix du baril de brut. Et le candidat socialiste promet dans la foulée de bloquer le prix du pétrole. Seul problème, nous ne sommes pas propriétaires des gisements. Le plus embêtant dans cette histoire, ce sont les conseils régionaux qui augmentent la part régionale de la TIPP. Et ils sont tous gérés par la gauche. Discours à Paris, et des actes en province, loin des caméras ?...

De son côté, Marine Le Pen promet de réduire cette même TIPP de 20% (soit 20 centimes par litre d’après elle), et compensera le manque à gagner pour l’Etat en taxant les grandes compagnies pétrolières. Vu leur nombre, va falloir taxer énorme !

Quant à Nicolas Sarkozy, il demande aux Français de faire jouer la concurrence. Comment ça marche ? C’est simple : vous habitez Aurillac où le litre de gasoil est à 1,65 €, n’hésitez plus à faire le plein à la sortie de Charleville Mézières, à la station Toutatexo le litre n’est qu’à 1,42 €. Elémentaire !

 

Les rendez-vous

François Bayrou en meeting à Grenoble le 19 mars à 18h30

Marine Le Pen le 16 mars à 19h10 sur BFM-TV, le 17 mars au journal de TF1 à 13h00.

Nathalie Arthaud le 16 mars à 18h40 sur Europe1, et le 21 mars à 19h30 sur LCP

Jean-Luc Mélenchon sera à la tête de sa marche pour la 6ème République entre Nation et Bastille dimanche 18 mars.

Nicolas Sarkozy le 17 mars à 15h00, meeting à Lyon-Eurexpo

Nicolas Dupont-Aignan à Lyon dimanche 18 mars pour un banquet républicain à partir de 12h00 : servira-t-on de la cervelle des canuts ?

Philippe Poutou invite ses militants et sympathisants le 17 mars à Paris pour une grande manifestation anticoloniale ( !?)

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
3 visiteur(s) 0 membre(s)