RECHERCHER SUR LE SITE

Subaru, une marque attachante qui s’adapte au marché

08/03/2010
Motorisations diesel

De Subaru, on a l’image d’une marque ostensiblement tournée vers l’auto sportive, avec Impreza comme porte-drapeau. Mais comme il faut s’adapter pour survivre, chez Subaru on a décidé de changer le caractère maison en franchissant un sacré Rubicon : la diésélisation de la gamme. Et c’est avec la Legacy et la Outback au printemps 2008 que l’affaire fut mise en route, deux autos qui accueillaient alors le moteur 2 litres Boxer diesel de 150 chevaux. Avant de voir l’offre étendue au Forester fin octobre, et à l’Impreza ces derniers jour

Toujours la transmission intégrale

Bien sûr, c’est un incontournable de la marque, mais il est intéressant de noter que le Boxer (seul bloc diesel à plat) a été plébiscité pour ses qualités sportives et sa consommation raisonnée. Il est sûrement le meilleur compromis que Subaru pouvait réussir entre la nécessité absolue de réduire ses émissions de CO² tout en restant fidèle à ses gènes.
Et finalement, en mutualisant les moyens techniques, comme le partage de la plate-forme entre Forester et Impreza, ou encore celui de la planche de bord, Subaru parvient à proposer des autos bien équipées de série, fiables, mieux européanisées sous le trait (même si elles ne sont pas des canons de beauté), et à des tarifs plutôt attractifs.
Si on connaissait déjà le look de la nouvelle Impreza, nos essais à bord du Forester auront été autant d’agréables surprises : vaste, lumineux, confortable même hors route, à la tenue de cap irréprochable, et bien à son aise avec son Boxer diesel, le Forester est aussi un 4X4 qui revendique son passeport japonais avec un tarif qui débute à 29.000 €. De quoi passer outre la crise ! (Pour l’Impreza, tarifs à partir de 26.500 €).
Quoi qu’il en soit, ceux qui pensaient que le diesel chez Subaru c’était comme l’annonce d’un excédent budgétaire en France, devront se faire une raison : la Subaru au mazout… ça marche très bien !

subaru |
Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
5 visiteur(s) 0 membre(s)