RECHERCHER SUR LE SITE

« Léninifiant » !

10/09/2012
Ca vous a sûrement échappé, et c’est normal car les médias n’ont pas trop insisté sur le sujet, mais lors des universités d’été du Parti Socialiste à La Rochelle, là où la Royal s’est fait couler dans le port, les jeunes socialistes, dont certains seront ministres dans dix ou vingt ans, voire maire de Tulle-les-Bains, ont animé des ateliers-débats d’où sont sorties des propositions allant des pistes les plus sérieuses à d’autres quasiment nord-coréennes, comme quoi la social-démocratie au parti Socialiste puise encore parfois sa philosophie dans les œuvres reliées de Lénine. C’est vrai, et c’est connu, quand on est jeune on est aussi un peu révolutionnaire.
L’une de ces propositions méritait quand même que l’on s’arrêtât sur sa grande pertinence économique : certains jeunes socialistes du PS ont soumis l’idée de faire payer un loyer aux propriétaires d’appartement ou de maison dont les crédits seraient arrivés à terme. Ni plus, ni moins. Enfin, plus à payer et moins à dépenser. En clair, vous avez payé votre logement principal pendant vingt ans, et désormais vous aurez à acquitter mensuellement un loyer pour vous apprendre à être solidaire avec vos voisins locataires. Bien sûr, vous serez toujours soumis à l’impôt foncier, qui peut, dans certaines villes, déjà faire penser à un loyer eu égard aux sommes exorbitantes réclamées.

 

 

Kolkhoze national

Après, comme il manquera toujours beaucoup d’argent à l’Etat qui aura créé trois millions de postes de fonctionnaires supplémentaires avec l’arrivée au pouvoir de tels marteaux, vous devrez régler un impôt correspondant à 80% du prix de votre logement en cas de vente de ce dernier si vous décidez de plier les gaules.

Et après, il ne restera plus qu’une solution, rouvrir une franchise « à l’Union Soviétique », kolkhoze géant de 550.000 km² où chacun travaillera pour l’Etat et sera logé par l’Etat, le bonheur retrouvé d’une franche camaraderie, nous serons tous pauvres mais égaux dans la pauvreté en écoutant en boucle les disques de Jean Ferrat. Sauf bien sûr les koulaks et autres commissaires politiques qui seront nos guides de ce voyage organisé au cœur d’une république démocratique et populaire.

Merci donc à ces jeunes socialistes jamais en retard d’une idée débile, merci pour l’ensemble de leur œuvre à venir à laquelle on pourrait ajouter une taxe sur la TVA, citoyenne et participative à l’effort de guerre contre le libéralisme sauvage, une vignette sur les semelles de chaussures afin de responsabiliser chacun au phénomène d’usure du sol (même mineur), un impôt sur les billets de banque, je propose deux euros sur chaque billet de dix euros prélevés à la source au distributeur… qui vous ne remettra alors que des billets de huit euros, et un prélèvement progressif selon votre poids sur l’air respiré entre 0 et 4.807 mètres d’altitude, pas la peine d’aller plus haut que le Mont-Blanc puisque toute sortie du kolkhoze national sera jugée contraire aux intérêts du peuple.

Oui, cela peut porter à sourire, mais imaginer que des jeunes Français puissent soumettre cette idée de faire payer un loyer aux propriétaires en dit long sur le réalisme politique et économique de ces gens qui aspirent à devenir les responsables politiques de demain. En clair, ça fout les chocottes !!!

 

J. Nimaud

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
4 visiteur(s) 0 membre(s)