RECHERCHER SUR LE SITE

Peugeot 208 GTI

28/04/2013
Avec 208, « GTi is back » chez Peugeot

 

 

« 205 GTi a été notre inspiration, 208 GTi est son interprétation moderne ». 

Le Lion est donc bien décidé à remettre le triptyque « puissance, réactivité, sonorité » au programme annoncé par le speaker officiel jusqu’aux confins de la jungle automobile : GTi is back !

 

Presque 30 ans plus tard…

Il était temps répondront en chœur les puristes et spécialistes de la petite bombe sochalienne, puisque c’est en février 1984 que la famille Peugeot nous annonçait la naissance d’une interprétation sportive de son best-seller 205, une version GTi qui délivrait alors 105 chevaux et que l’on pouvait s’offrir contre un chèque de 72.500 francs, ce qui, en pouvoir d’achat 2013, représente scrupuleusement 19.535 euros.

Bien sûr, il faudra débourser un peu plus pour avoir cette 208 GTi, exactement 24.500 €, mais il ne s’agit pas de la même auto, tant en matières d’équipements, de sécurité, de puissance et de confort.

Et même si le marché de la GTi est avant tout une affaire d’image, ne perdons pas de vue que cette image reflète un savoir-faire synonyme de conquête de clientèle nouvelle. C’est sans doute pour cette raison que Peugeot a présenté, au côté de cette GTi, une version glamour baptisée 208 XY.

Testée sur les routes sinueuses des cols de Vence et Gréolières au-dessus de Nice, notre 208 GTi s’est montrée un brin joueuse, à la limite de la provocation « régulée ». Le THP de 200 chevaux vif et tenace, la direction qui s’avère être un modèle de précision à exposer à Sèvres, et la fermeté des liaisons au sol confèrent à cette auto une sorte d’équilibre dynamique que l’on dit « neutre » chez Peugeot, sans doute eu égard au côté survireur ou sous-vireur des 205 GTi et 207 RC.

Bref, l’efficacité routière légendaire de la marque ne nous a pas fait défaut sur les routes de ces cols parfois fracassées au sortir de l’hiver. A noter une disponibilité du couple étonnante à tous les régimes, un couple que l’on emmènerait bien jusqu’aux noces de diamant !

 

Belle gueule !

« T’as de beaux yeux tu sais », la réplique a déjà connu le succès, elle doit être dans le domaine public, alors reprenons-là. Oui, cette 208 GTi a de la gueule, le travail sur les matières, les détails stylistiques et les couleurs est digne d’une grande signature. La chorégraphie est donc parfaite, quant à la musique, elle est délivrée par l’échappement à double canule chromée, la partition est en sol, sec ou détrempé qu’importe, « GTi is back on the road again » pour nous prouver que le, plaisir de conduire n’est pas un souvenir suranné qui traînerait dans la mémoire d’un vieux baba-cool encore sous le coup des victoires de Vatanen et Kankkunen à la fin des années 80 au volant des 205 T16 Grand Raid.

Et comme nous sommes désormais soucieux de notre environnement, sachez qu’une 208 GTi de 200 chevaux et capable de passer de 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes, annonce seulement 139 g/km d’émissions de CO². Je n’ose même pas imaginer ce qu’envoyait une 205 GTi à son époque…

En résumé, nous avons aimé la ligne sensuelle, le poste de conduite résolument moderne et efficace, l’engagement du THP 200, la légèreté et la maniabilité de cette sportive utilisable au quotidien, et tous ces codes rouges  envoyés comme des signaux amicaux…

Tarif, 24.500 € (une seule finition)

 

 

 

 

 

 

L'essai en vidéo

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
6 visiteur(s) 0 membre(s)