RECHERCHER SUR LE SITE

Festival de la Chaise-Dieu

28/05/2013
C’est l’un des rendez-vous classiques les plus élégants de la saison estivale, quasiment programmé au bout des vacances à la fin du mois d’août sur les hauts plateaux de la Loire, on est déjà en Haute-Loire. Comme on dit, il faut y aller, car le village de La Chaise-Dieu n’est pas un lieu de passage, mais de rencontres et de paix, avec pour vigie la magnifique abbatiale Saint Robert où repose le pape Clément VI.

 

C’est en 1966 que le festival est né par la volonté du pianiste Gyorgy Cziffra. Guy Ramona apportera tout son talent à partir de 1976, il sera remplacé en 2003 par Jean-Michel Mathé. Trois hommes pour un Festival qui fêtera bientôt ses cinquante ans.

L’édition 2013 propose une soixantaine de concerts à la Chaise-Dieu ainsi que dans les villes voisines, nous vous proposons ci-dessous une sélection des concerts en soirée, et vous conseillons d’aller sur le site du festival pour connaître tout le programme.

 

Les grands concerts en soirée

« Fastes sacrés à la cour du Portugal », musiques de Mozart et Perez, avec le Ghislieri Choir & Concert de Giulio Pirandi, le 21 août à la Chaise-Dieu.

Le 22 août, à Brioude, place aux Gloria, Magnificat et Psaumes de Vivaldi interprétés par le Concert Spirituel dirigé par Hervé Niquet.

Un classique du répertoire toujours très efficace, ce sont les Concertos Brandebourgeois de Bach, et c’est prévu le 23 août au Puy-en-Velay avec le Dunedin Consort et John Butt.

Retour à la Chaise-Dieu le 24 août pour les  « Chants de printemps », et notamment la Symphonie N°1 de Schumann dite « le Printemps », mais aussi pour y entendre le Concerto pour Piano 17 de Mozart (avec David Greilsammen). Orchestre Symphonique Saint-Etienne – Loire dirigé par Laurent Campellone.

« Les Torrents du Paradis » couleront à Ambert le 25 août, un torrent de musiques de Bach, cantates et concertos servis par l’ensemble Akademie für Alte Musik Berlin.
Le même soir, mais à la Chaise-Dieu, c’est le Requiem de Verdi qui est au programme, un Requiem interprété par l’Orchestre National de Lorraine et avec le Chœur Philharmonique de Brno en République Tchèque.

Emmanuel Krivine passera par la Chaise-Dieu le 26 août avec la Chambre Philharmonique avec des oeuvres de Beethoven (Symphonie N°3 dite « Héroïque ») et de Berlioz (« Harold en Italie »).

Le Festival prendra des couleurs « so british » le 27 août pour le couronnement de George II. Pour l’occasion, Blow, Child, Gibbons, Farmer, Purcell, Haendel et Tallis sont conviés, ainsi que The King’s Consort  de Robert King. So british, on vous l’a dit ! ce concert aura lieu à 18 heures.

Car en soirée, l’Abbatiale accueillera l’ensemble Academia Bizantina pour donner le Prélude du Te Deum de Charpentier, ainsi que les Te Deum et Jubilate de Haendel.

On ne se lasse jamais d’écouter La Passion selon Saint Jean de Bach, on viendra donc l’entendre le 29 et 30 août à la Chaise-Dieu, en l’Abbatiale, l’occasion de découvrir l’orchestre et chœurs de l’ensemble Pygmalion de Raphaël Pichon… découvrir ou redécouvrir bien sûr !

« Le violon virtuose » de Nemanja Radulovic jouera, entre autres, le Concerto pour violon N°1 de Paganini le 31 août. Au même programme de l’orchestre Pasdeloup dirigé par Mykola Dyadyura, la Symphonie N°4 de Tchaïkovski et des pièces de Rossini.

Enfin, pour fermer cette édition 2013 du Festival de la Chaise-Dieu, le 1er septembre,un « Feu d’artifice britannique » sous la responsabilité « pyrotechnique » et musicale de l’Orchestre d’Auvergne, et sous la responsabilité des partitions de Purcell, Britten, Haendel, entre autres.

 

Pratique

Office du tourisme de la Chaise-Dieu, 43160 La Chaise-Dieu 

04 71 00 01 16 / otcasadei@wanadoo.fr

Prix des places, de 15 à 80 €

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
2 visiteur(s) 0 membre(s)