RECHERCHER SUR LE SITE

Carnets noirs

24/05/2016
Carnets noirs, par Stephen King, chez Albin Michel, 22,50 €

L'écrivain John Rothstein est une célébrité, il est enseigné dans les universités américaines et pourtant il n'a publié que trois titres, la trilogie de Jimmy Gold, le Coureur : « une icône américaine du désespoir dans un pays de cocagne ». Après cela il a pris sa retraite et s'est retiré à la campagne, plongeant tous ses fans dans la frustration. L'un d'eux, Morris Bellamy, ne l'a jamais supporté. Il le tue et vide son coffre-fort de l'argent et surtout de ses carnets de moleskine, car le vieux romancier n'avait pas cessé d'écrire, notamment la suite des aventures de son héros culte. Bellamy cache son trésor avant d'avoir pu les lire, est condamné pour un autre crime et envoyé en prison.

Plus de trente ans plus tard, la famille Saubers est en proie à de graves problèmes d'argent depuis que le père, Tom, a été blessé lors d'une foire à l'emploi : il fut une des victimes du fameux Mr Mercedes. Le corps complètement cassé, il est toujours en rééducation. Et l'argent du Fonds d'Urgence est épuisé. Pete son fils, fan également de Rothstein, découvre la malle au trésor. L'argent ne fait peut-être pas le bonheur, mais peut-être fera-t-il en sorte que ses parents restent unis. Il met au point un stratagème afin que chaque mois, une enveloppe leur permette de payer les factures. Quant à la lecture des carnets, elle va l'ensorceler. Et quand l'argent sera épuisé, leur vente pourrait lui rapporter. Mais Bellamy, libéré et ivre de rage, est bien décidé à récupérer son butin.

Pour l'aider, Pete pourra compter sur Hodges, un flic à la retraite, celui-là même qui a contribué à la l’identification de Mr Mercedes, et continue d'aller le voir à la Clinique des Traumatisés du Cerveau, car lors de son arrestation il eut le crâne fracassé et resta longtemps dans le coma. Aujourd’hui il est dans un état semi-catatonique, rien ne le fait réagir, mais certains soignants racontent certaines choses…

Avec ce second volet de la série initiée avec Mr Mercedes, King signe là un de ses meilleurs ouvrages.

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
4 visiteur(s) 0 membre(s)