RECHERCHER SUR LE SITE

Les Français en voisins

12/03/2013
Ils viennent chaque année en voisin sur les bords du Léman, et on peut dire que cette année ils étaient attendus, tant par la presse spécialisée que les visiteurs du salon, et ce après les différentes annonces concernant Renault et PSA de ces derniers mois…

 

Renault « Captur »l’attention

Après le « tout électrique » prôné par le boss Carlos Ghosn, voici venir le crossover à vivre, mélange de minispace, de Clio Baroudeuse ou de SUV urbain, CAPTUR était sans conteste la vedette du stand Renault à Genève, et sera l’une des vedettes de l’année sur la route. Dessiné par Laurens Van Den Acker, le nouveau patron du design maison, et fabriqué dans l’usine de Valladolid en Espagne, le crossover urbain de Renault débarque dans un environnement où le genre commence à faire des petits, on citera son cousin Juke de chez Nissan, mais aussi l’Opel Mokka, le Chevrolet Trax, le Peugeot 2008 (vu en première à Genève également)… et quelques autres plus ou moins aboutis.

4,12 mètres de long, des lignes fluides, chaussé haut (roues de 16 ou 17 pouces), garde au sol élevée (200 mm), des cotes intérieures généreuses, un coffre qui va de 377 à 455 litres, Captur sera proposé en deux versions essence TCe de 90 et 120 chevaux, et avec le dCi de 90 chevaux en diesel (consommation annoncée de 3,7 l/100 km et 95 g/km d’émissions de CO²). A noter qu’une boîte à double embrayage est au programme sur le TCe 120.

Après la famille Clio qui a fait peau neuve à l’automne dernier, voici la famille Scénic au rayon du changement maintenant. Scénic et Grand Scénic avec un design plus expressif et qui bénéficient de nouvelles motorisations « Energy » dont le TCe 130.

La véritable nouveauté « nouvelle » de la gamme s’appelle Scénic Xmod, le monospace qui se transforme en crossover sans en référer au célèbre magicien Houdini : style baroudeur, équipé du système « extended grip » ou contrôle de traction dans des conditions de conduite difficiles avec modes « route », « sol meuble » et « expert », système multimédia tactile et connecté à Renault R-Link (grand écran, commande vocale, lecture des messages, services TomTom…), le Xmod se la joue haut de gamme, et bénéficie lui aussi du nouveau bloc TCe 130.

Les sportifs regardent toujours un peu du côté de la marque française, et ils auront raison car Genève nous a mis en présence de la nouvelle Clio GT 120 EDC qui sera proposée en berline et Estate. Le look est ostensiblement sport, boucliers, becquet, jantes 17 pouces, double sortie d’échappement, volant sport… et sous le capot 120 chevaux (5,2 l/100 km et 120 g/km de CO²).

Enfin, citons le nouveau Kangoo Z.E (ou zéro émission) avec une face avant inédite incluant le logo agrandi, et bien sûr Zoé qui arrive enfin sur le marché… mais sans sa prise domestique.

 

 

Peugeot sur la lancée de 208

« Le premier coup de crayon a été le bon » explique Eric Dejou le responsable style chez Peugeot en nous présentant 2008, le crossover urbain du Lion qui sera par ailleurs produit à Mulhouse. Long de 4,16 mètres, bien monté sur des roues de 17 pouces avec un poste de conduite structuré autour d’un petit volant, entraîné pour la ville, la route et les sentiers battus ou pas, 2008 est la suite logique de la lignée 208, et peut-être, un moyen de capitaliser le succès rencontrée par son grand frère 3008.

Je ne sais pas si le premier coup de crayon fut le bon, mais force est de reconnaître que ce petit crossover est séduisant, on remarquera une calandre flottante taillée dans la masse, des pare-chocs et bas de caisse noirs et une ambiance plutôt lumineuse. 2008 bénéficie d’une motricité renforcée avec le « grip control » associé à une garde au sol de 160 mm et à des pneumatiques « Mud & Snow ». Autre atout, 2008 est équipé du « Park Assist » qui vous facilite le créneau en ville.

Neuf moteurs au programme, des e-HDi, e-VTi et e-THP. Ainsi, le 3 cylindres annonce 3,8 l/100 km en cycle mixte et 98 g/km de CO².

On évoquait 208 plus avant, voici encore du nouveau au rayon de la petite Peugeot, du nouveau et du véloce puisqu’il s’agit de 208 GTi, embarquant le 1.6 THP de 200 chevaux (139 g/km), et 208 XY, proposée avec les e-HDi de 92 à 155 chevaux. Ces deux autos sont bien sûr des versions 3 portes.

La nouvelle RCZ est avancée, tout comme le concept RCZ-R dans sa livrée noire mat et cuivre, concept qui nous prévient : la RCZ-R de série sera là fin 2013, et sous le capot on y trouvera le THP de 260 chevaux.

Enfin, le pole hybride de la marque fonctionne à merveille avec 3008 HYbrid4, mais aussi 508 HYbrid 4, il ne manquait que l’air comprimé, c’est fait, enfin pour bientôt, avec la 2008 HYbrid Air, quand l’air comprimé issu de la récupération d’énergie au freinage et à la décélération permet d’économiser les énergies fossiles.

 

 

C3 et Picasso chez Citroën

Difficile de tout changer quand une auto a trouvé sa forme de croisière. Pourtant, la nouvelle C3 est bien passée par une cure de jeunesse tant à l’avant qu’à l’arrière. La petite Citroën (3,94 mètres) qui s’est vendue à plus de trois millions d’exemplaires en dix ans arbore fièrement la nouvelle identité de la marque avec son pare-brise zénith à vision quasi panoramique et ses feux arrière à étages façon DS3. Huit moteurs au programme C3 en ce début d’année, de 68 à 120 chevaux pour l’essence, 70 et 90 chevaux en HDi et de 70 à 115 chevaux en e-HDi. Côté équipements, la C3 n’est pas en reste, on pourra disposer, entre autres, d’une caméra de recul, de l’aide au stationnement ou encore de la navigation « eMyWay » de Citroën.

Citroën C3 toujours avec la présentation de la C3 Hybrid Air, une auto un peu révolutionnaire comme on aurait dit dans les années 80, car équipée d’un moteur essence accouplé à un moteur à air comprimé. L’énergie dégagée par le freinage et les décélérations, comprimée dans un réservoir, est ensuite transmise aux roues via le moteur hydraulique et la boîte à vitesses. Au résultat, une consommation moyenne de 2,9 l/100 km et 69 g/km d’émission de CO².

« Changement d’époque » avec le Technospace ou future C4 Picasso qui arrivera en concessions à l’automne prochain. Montée sur une plateforme inédite, l’auto change énormément à l’avant et du côté de la troisième vitre arrière. On remarque là aussi des feux façon DS3. Long de 4,43 mètres, ce prochain C4 Picasso disposera d’un coffre plus vaste et d’une dotation en équipements digne de la classe supérieure.

 

RETOUR

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
4 visiteur(s) 0 membre(s)