RECHERCHER SUR LE SITE

Tous au charbon !

27/01/2014

Il y a quelques semaines, j'évoquai dans ces colonnes l'exemple de la Suède qui voudrait multiplier par trois le prix de l'essence afin d'inciter ses sujets à s'équiper en voitures électriques, pays qui a si bien "optimisé" sa lutte contre l'automobile dans un environnement durable et politiquement correct, qu'il a fini par perdre ses deux grands constructeurs, Volvo, désormais sous contrôle chinois, et Saab, désormais inexistant sur le marché. Mais il y a pas mal également de l'autre côté du Rhin où l'on vient de s'apercevoir que depuis la décision actée de fermer les centrales nucléaires sous le diktat des écolos, le pays n'a jamais été autant pollué, et ce depuis la chute de la RDA. Il faut dire que les centrales à charbon tournent à plein régime pour chauffer et éclairer, Helmut, Hans et Angela...

Premier producteur mondial de lignite avec170.000 hectares de mines à ciel ouvert, l'Allemagne est aussi championne des pluies acides, un détail qui a sans doute dû échapper aux Grünen locaux, mais que nos Verts devraient prendre en compte lors de leurs prochaines demandes de sortie du nucléaire. Au passage, on réalise également le niveau d'utopie d'une telle décision car nous ne disposons même pas de ces réserves polluantes contrairement à nos voisins germaniques.

Lors du Sommet sur le Climat à Varsovie à l'automne dernier, l'Association Mondiale du Charbon ou WCA, organisait en parallèle un sommet  "charbon et climat", une sorte de provocation avec la bénédiction des plus grands pays : "La croissance économique soutenue et la réduction de la pauvreté vont nécessiter du charbon" disait-on fièrement au WCA. Polluer la planète avec du charbon est donc devenu, écologique on l'a vu, mais encore économique et humanitaire. Voilà de quoi encourager la Chine, désormais premier consommateur de charbon et premier pollueur mondial, et même si cela implique des coûts très élevés pour la santé et l'environnement.

Très hypocritement on a fait croire aux bobos et gogos européens que le nucléaire pourrait aisément être remplacé par de belles éoliennes alignées dans des champs à vaches. Du vent. Du vent pour nous enfumer ensuite avec du charbon, car seules les centrales à charbon sont capables de faire le même job que les centrales nucléaires.

Partager cette brève facebook : |
En ligne
2 visiteur(s) 0 membre(s)