RECHERCHER SUR LE SITE

Mercedes Classe B

16/01/2012
Une Classe B revisitée

 

Le Messie ? Mais non ! N’allons pas jusque là, mais il est vrai que cette nouvelle Classe B était attendue avec impatience dans le réseau Mercedes. 

Née sous une bonne étoile, elle représente avec sa petite sœur la Classe A, près de 50% des ventes de la marque sur le marché français.

 

Du Changement

Après 70.000 immatriculations sur notre marché depuis son lancement en 2005, la Classe B passe la main à la deuxième génération de monospace compact de l’Etoile de Stuttgart, une nouvelle mouture qui a touché son héritage, à savoir une qualité de fabrication digne du segment supérieur.

Mais il fallait du changement, alors c’est le design qui s’est porté volontaire : ligne plus expressive et plus dynamique avec un look de Classe R à l’échelle, une ligne qui confère à cette B une élégance sobre et discrète, l’auto ayant également gagné en longueur et en habitabilité, tout en étant plus ramassée sur ses roues. On notera une ligne de toit profilée et plongeante à l’arrière, des flancs creusés, et bien sûr la nouvelle face avant maison. Du neuf à l’intérieur aussi avec davantage de fluidité sur la planche de bord. Nous avons beaucoup aimé cette finition « Fascination » faite de cuir et inserts en frêne noir.

Sous le capot, les Benz ont joué la carte de la performance environnementale avec une offre qui débute à 114 g/km de CO² et 4,4 l/100 km en cycle mixte. Voilà pour la version 180 CDI de 109 chevaux. Au programme encore, 200 CDI de 136 chevaux, et en essence, 122 et 156 chevaux, quatre moteurs BlueEfficiancy.

Les tarifs de la Classe B : de 25.900 à 28.900 €

 

 

 

  

L'essai en vidéo :

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
3 visiteur(s) 0 membre(s)