RECHERCHER SUR LE SITE

Audi A1 Sportback

23/03/2012
A1 Sportback : l’efficacité façon Audi

 

 

Chez Audi on peut vous proposer sans complexes une A1 de 86 chevaux et une RS4 de 450 chevaux, une auto de 3,95 mètres ou encore une autre de près de 5 mètres qui cotise à l’association des limousines VIP. Et quand on regarde les résultats commerciaux de la firme d’Ingolstadt, on réalise que les Quatre Anneaux pourraient s’offrir n’importe quel constructeur avec les bénéfices d’une seule année.

Alors, juste après le Q3 et en attendant la sortie de la nouvelle version de son best-seller A3, Audi vient de nous proposer une balade niçoise et dans les environs, avec sa livraison 5 portes de la petite A1, baptisée naturellement A1 Sportback. Une auto que nous avons emmenée sur les cols des Alpes-Maritimes entre Sospel et l’Italie voisine.

 

Citadine premium

Quand on affiche plus ou moins 4 mètres, la messe est dite, l’auto sera citadine. 

Si on veut ! Mais vous verrez très vite qu’avec la version TFSI de 185 chevaux, il sera opportun d’aller voir ailleurs sur des routes et autoroutes. Et puis avec un billet d’entrée à 17.400 €, nous ne sommes pas vraiment sur le créneau de la citadine habituelle, on chasse le premium au gros calibre, et on pensera tout de suite à un gibier genre Mini…

Car du premium elle en a l’air et les paroles : cuir Milano, jantes 17 pouces, GPS avec Audi Connect histoire de ne pas s’éloigner de son internet favori, Xénon Plus, sièges sport, régulateur de vitesse, climatisation automatique… c’est bien la vitrine premium, avec bien sûr un coup d’air aux tarifs car nous voici en finition S Line ou ambition Luxe.

On est passé de 3 à 5 portes, mais l’auto n’a pas pris un centimètre en longueur, elle est juste un peu plus haute pour le confort de ses passagers. Son côté dynamique ne souffre pas de ces deux portes arrière, et finalement, hormis les géants des Flandres (ou d’ailleurs), les quatre passagers seront plutôt à l’aise à l’intérieur. Notons que l’A1 Sportback est une 4 places, la 5ème place est à la demande. 

Côté bagages, prévoyez léger à quatre, le coffre annonce 270 litres, mais à deux et avec 920 litres, vous pouvez emmener le buffet avec vous !

Sous le capot, Audi propose quatre motorisations essence TFSI et trois TDI : TFSI de 86 à 185 chevaux, et TDI de 90 à 143 chevaux. Une nouveauté au programme qui arrivera un peu plus tard, c’est le TFSI 140 équipé de « l’Audi Valve System » qui permet de désactiver deux cylindres à bas régime. Dès que le conducteur accélère, tout le monde est à nouveau au travail en soute.

En option ou de série (sur la 185 chevaux), on retrouve également la boîte à double embrayage S-Tronic à 7 rapports.

« Dynamique et efficiente, juvénile et communicative, riche en valeurs émotionnelles et individualistes », c’est ainsi que le speaker de Radio Audi nous présente cette auto. Vous n’êtes pas obligés de le croire, mais au moins croyez notre jugement après ces essais : l’auto est efficace, ultra-maniable et sans reproche aux finitions. En fait, on n’en attendait pas moins de la maison !

Tarifs, de 17.400 à 28.800 € (le TDI à partir de 18.900 €).

 

 

 

 

 

L'essai en vidéo

 

 

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
2 visiteur(s) 0 membre(s)