RECHERCHER SUR LE SITE

Renault Kangoo Be-Bop

08/03/2010
« Blue Monk » sur la radio de Kangoo Be-bop

Sur son clavier noir et blanc, l’extravagant Thelonius n’aurait pas manqué un triolet ou une septième diminuée pour faire chanter les harmonies chromatiques et dissonantes du nouveau style Kangoo : envie de sortir des carcans réducteurs, l’accord insiste sur la dominante en orange se terminant à la coda entre gris et bleu : ce Be-Bop, vous allez la-do-ré !

Sortez de la crise !

« La France avance, Renault accélère », c’est à l’affiche en cette période de doute généralisé, et l’accélération coïncide avec la sortie en vraie de Kangoo Be-bop, né concept sur les moquettes du salon de Francfort en septembre 2007. Et pour une fois, le concept est quasi inchangé : compacité (3,87 m), quatre places indépendantes, un toit vitré coulissant à l’arrière, une vitre de portillon escamotable, deux petits toits qui s’entrebâillent et un dernier en verre fixe au milieu, une garde au sol rehaussée de 20mm pour le côté « gentil baroudeur », et surtout beaucoup d’espace (mais peu de coffre) et des coloris décapants : orange, gris et bleu, ou pourquoi pas noir, rouge et gris.

Deux offres Be-bop, 1.6 litre essence de 105 chevaux ou le dCi 1.5 litres de 105 chevaux, et une dotation assez riche de série : ESP, ordinateur de bord, climatisation, tous les toits en verre ouvrants ou pas, radio/CD/MP3… les options se limitant au GPS, au régulateur de vitesse et à l’aide au parking arrière.

Be-bop a l’ambition de devenir le Kangoo ludique de nos villes, malin, pratique, dissonant par rapport au trafic, il ne lui reste plus qu’à trouver le client qui ne fait pas la gueule au volant et qui a des envies… chromatiques et dissonantes !

Enfin, une bonne nouvelle, Kangoo Be-bop est fabriqué en France, à Maubeuge.

Tarifs : 16.990 et 17.800 €.

 
 

 

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
3 visiteur(s) 0 membre(s)