RECHERCHER SUR LE SITE

Au Pays Merveilleux de Hollande…

24/06/2012

Nos députés ont touché leur paquetage pour les cinq prochaines années, avec entre autres, le sésame SNCF qui leur permet de voyager gratuitement en première. Certains élus ont droit à des « suppléments », ainsi, le député de la 2ème circonscription des français de l’étranger, celle de l’Amérique du Sud, reçoit une dotation annuelle de 63.378 €… pour rentrer dans sa circonscription en fin de semaine peut-être ?

Economies ! C’était une proposition de François Hollande, les ministres seront rémunérés 30% de moins que sous Sarkozy. C’est vrai, mais il y en a davantage (38 au total), et tous ministres, il n’y a aucun secrétaire d’Etat à la rémunération moindre. Pour les éconocraques on repassera !

« Ce n’est pas respectueux de ce que vivent les salariés » dit-on à Force Ouvrière à propos de la hausse du SMIC de 2%, mais qui en fait ne serait que de 0,6% si on tient compte de cet « à valoir » sur l’augmentation légale du 1er janvier. En fait, les électeurs ont mal compris, le PS promettait 5% d’augmentation du SMIC, mais sur cinq ans. « Cela ne crée aucune dynamique de négociations » ajoutait-on à F.O.

Elle n’aurait donc pas cassé des « Bricq » la toute nouvelle Ministre de l’Ecologie ? Aussitôt arrivée, aussitôt partie ailleurs et remplacée par Delphine Batho. Justement, mènerait-on les écolos en « Batho » ? Car le départ de Mme Bricq serait la conséquence de la reprise des forages par la Shell au large de la Guyane.

Chez Christiane Taubira qui elle aussi, semble-t-il, avait des problèmes de communication avec sa ministre déléguée, également partie plus loin… à l’écologie puisqu’il s’agit de Mme Batho. Vous suivez ? Pas facile de tout comprendre très vite au Pays Merveilleux de Hollande…

Tiens, ça recommence à flinguer chez Europe Ecologie Les Verts (EELV pour les intimes de la couleur prairie) : Daniel Cohn-Bendit s’en prend à Cécile Duflot à qui il reproche d’avoir voulu être ministre à tout prix, évoquant « l’insoutenable légèreté de l’arrivisme ». Et Eva Joly au fait ? On en parle, on en parle… du moins c’est Jean-Vincent Placé, sénateur EELV, qui la verrait bien au Conseil Constitutionnel. Pour siéger à côté de Nicolas Sarkozy ? On en frémi d’avance…

François Hollande (Sa Normalité Présidentielle) promet que les classes moyennes ne seront pas touchées par la rigueur des prochaines semaines (il pourrait d’ailleurs tout de suite dire « des prochaines années », on gagnerait du temps !). Dont acte. Quant aux premières mesures annoncées, la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires et une jolie hausse des droits de succession. Deux secteurs qui, chacun le sait, ne concernent pas les classes moyennes.

En mai, les exportations chinoises ont progressé de 15,3% par rapport à mai 2011, et ce pour un montant de 181 milliards de dollars. Voilà qui annonce de sombres jours pour notre économie. Même pas grave ! On augmentera les charges des entreprises pour les rendre plus compétitives… entre Tulle et Valenciennes.

Avant nous avions l’Etat-UMP, désormais ce sera l’Etat-PS, un Parti Socialiste qui contrôle tous les leviers dans le pays et qui recevra chaque année au titre du financement public, 30 millions d’euros (25 M€ pour l’UMP, 6M€ pour le FN, 4,3 M€ pour le Front de Gauche, 3,5 M€ pour EELV, et 1,6 M€ pour le MoDem, grand perdant de ces chaises musicales (il avait 4,5 M€ dans la précédente législature).

UDI pour Union des Démocrates Indépendants, c’est le nouveau groupe parlementaire créé par Jean-Louis Borloo (Parti Radical), groupe auquel ont adhéré le Nouveau Centre avec Hervé Morin et les deux élus du MoDem.

14… c’est le nombre d’appellations d’origine contrôlée (les AOC de l’Assemblée) de cette législature. Au côté du PS (279 députés) et de l’UMP 193 députés), on trouve, de gauche à droite, le Front de Gauche, le Parti Radical de Gauche, les Divers Gauche, EELV, le Modem, deux régionalistes ( ?!), l’Alliance Centriste, le Nouveau Centre, le Parti Radical Valoisien, les Divers Droite, le FN et un élu de la Ligue du Sud classé extrême droite (il s’agit du député-maire d’Orange).

Est-ce l’heure de la retraite pour Jack Lang, battu dans les Vosges. Pas sûr ! On ne va quand même pas l’inscrire à un stage de poterie à la MJC de Mirecourt. Il parait qu’il se verrait bien prendre des responsabilités internationales. Alors là, c’est l’ambassade de France à Washington, minimum !

A l’Elysée, on maintient le cap sur le vote des étrangers, promesse électorale. Sauf qu’il faut modifier la Constitution, donc réunir en Congrès députés et sénateurs et obtenir la majorité qualifiée des 3/5èmes…que la gauche n’a pas. Même pas grave ! On pourrait faire un referendum. Avant ou après les municipales de 2014 ?

De PS à PSA… il y a le site de production d’Aulnay dont la fermeture est de plus en plus pronostiquée à l’horizon 2014. Celle-ci concernerait quelque 3.300 emplois en Seine-Saint-Denis, fief de la nouvelle majorité. Le 2 mai, le candidat Hollande avait rencontré les ouvriers PSA d’Aulnay, aujourd’hui le Président Hollande se trouve confronté à la première fermeture d’une usine automobile en France depuis vingt ans. C’est donc l’affaire de Montebourg et de sa baguette à Redressement.

Aulnay est un peu à l’image de l’industrie automobile française qui doit faire face à la crise du marché européen, faute d’avoir pu conquérir massivement des marchés émergents à fortes plus-values, comme les Allemands ont réussi à le faire. Pour mémoire, rappelons que le chiffre d’affaires cumulé de l’industrie auto germanique est de 350 milliards, alors qu’il est d’environ 100 milliards en France.

De « vieilles gloires » du mitterrandisme et du jospinisme ont montré leurs prétentions pour le perchoir de l’Assemblée Nationale, ainsi Mme Guigou et MM. Vaillant et Glavany étaient tous trois candidats. Mais Claude Bartolone a grimpé plus vite qu’eux, et c’est lui désormais qui va surveiller les 576 députés (577 moins lui !) prêts à en découdre dès le 26 juin.

Le titre politique de la semaine, nous le devons (du moins c’est juste notre avis) à Libération (20 juin) à propos de la victoire de Olivier Falorni à La Rochelle : « Le pirate de la Royal ». On aime beaucoup, on aurait aimé le trouver !

En attendant notre prochaine livraison, faites de beaux rêves au Pays Merveilleux de Hollande (et pensez à vous inscrire à un cours de pipeau).

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
6 visiteur(s) 0 membre(s)