RECHERCHER SUR LE SITE

Renault Mégane RS

05/07/2010
La musique à 4 temps de Mégane RS
 
 
Si on compte large, très large, on affirmera pouvoir trouver une automobile Renault en compétition sur trois siècles. Ne riez pas, la démonstration arrive… Dès 1899, Louis Renault gagne la course Paris-Ostende : 19e siècle ; en 1906, c’est une Renault qui remporte le premier Grand prix automobile de l’histoire : 20e siècle ; et en 2004, voici le lancement de Mégane Renault Sport : 21e siècle.  On fait moins le malin d’un coup… Et voici aujourd’hui Nouvelle Mégane RS. C’est le même siècle !
 
Une partition en V4
On connaît la musique à quatre temps composée par Renault Sport pour Mégane, c’est une partition à 4 cylindres de 2 litres, un bloc turbocompressé de 250 chevaux et un couple maximal (340 Nm) disponible à 80% dès 1.900 tr/mn.
A Copenhague on ne vous le dirait pas, mais comme ça reste entre nous soyons d’une autre époque, c’est à peine plus de 6 secondes pour aller de 0 à 100 km/h et 250 km/h en pointe, mais sur circuit bien sûr.
D’ailleurs, ça tombe bine, car la piste permanente d’essais Renault Sport pour les clients Mégane RS est le circuit du Laquais à Champier en Isère.
Cette nouvelle Mégane RS, est également disponible en RS CUP (avec différentiel à glissement limité et amortisseurs spécifiques). Deux choix : RS pour un mariage confort/sportivité à usage dit normal, et CUP pour les adeptes du circuit.
Précise au micron près, jamais en manque de munitions, du meilleur effet en vitrine, la nouvelle Mégane RS propose une boîte 6 avec des rapports plus fermes, des jantes 18 ou 19 pouces, et le confort d’une berline. 
Côté tarifs, de 28.900 à 32 .500 €, ce qui reste très bien placé dans le segment C des sportives.
A noter enfin une consommation mixte de 8,4 l/100 km et 195 g/km de CO².
 
Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
9 visiteur(s) 0 membre(s)