RECHERCHER SUR LE SITE

Peugeot 2008

22/05/2013
Peugeot 2008 : « le premier coup de crayon était le bon »

 

 

Il y a cent ans, en 1913, Peugeot lançait ses camions de types 501 à 507 sur son nouveau site de Sochaux créé l’année précédente. En 2013, à Mulhouse cette fois-ci, la marque au Lion présente son premier SUV urbain ou « Urban Crossover », pour lequel 400 millions d’euros ont été investis. Au moment où l’on parle de made in France, il est aussi judicieux de préciser que 65% des pièces qui composent cette nouvelle auto, 2008 en l’occurrence, sont fabriquées en France, et 25% en Europe.

 

Une belle suite à 208…

208 et 2008 sont bâties sur la même plateforme  mais sont bien deux autos distinctes, elles n’ont en commun que les portes avant, le pare-brise et des montants.

Avec ce petit SUV on parlera de métissage entre élégance et solidité, voire entre maniabilité urbaine et aptitude au franchissement. 

« Le premier coup de crayon était le bon » nous précise Eric Dejou, responsable style 2008 chez Peugeot. Voilà donc un trait remarquable qui permet à la marque de monter en gamme et de couvrir un marché aujourd’hui plébiscité, notamment par la clientèle féminine. La position de conduite plus élevée alliée à une impression de sécurité avérée par cette catégorie de véhicules, rassurent une clientèle plutôt consommatrice de bitume urbain ou périphérique.
Mais n’allez pas imaginer que 2008 ne soit qu’un simple « Urban Croosover », car avec le fameux Grip Control (inaugurée avec 3008) qui transmet le couple aux roues les plus adhérentes en cas de difficultés, l’auto se sortira de pas mal d’ennuis à venir, ce que nous avons constaté lors de nos essais alsaciens qui nous convièrent à pratiquer quelques chemins et routins ultra boueux à s’enfoncer jusqu’aux genoux… ou portières. Cinq modes de conduite sont proposés via le Grip Control.

Quant à la conduite sur route normale, elle s’avère être une partie de plaisir, l’auto est vive, agile, bien installée sur ses rails, même à l’attaque sur la petite route sinueuse menant au célèbre et impressionnant Château du Haut-Koenigsbourg. On est une Peugeot avant tout !

Plaisir encore avec le « Park Assist » qui gare l’auto à votre place, et grâce à une ambiance intérieure raffinée : poste de conduite de belle facture, combinés tête haute, console centrale surélevée, signature lumineuse…

 

Neuf moteurs

Pour mettre en mouvement cette auto de 4,16 mètres et seulement 1045 kilos, Peugeot propose un programme de neuf motorisations allant de 82 à 130 chevaux en essence (les 3 cylindres et THP), et de 68 à 115 chevaux en diesel (HDi), avec des consommations qui débutent à 3,8 l/100 km et 98 g/km d’émissions de CO².

Des blocs associés à des boîtes manuelles à 5 ou 6 rapports ou une boîte pilotée.

2008 arrive sur un marché des SUV qui progresse chaque année en Europe (et devrait dépasser celui des monospaces sous peu), permettant ainsi à la marque de compléter son offre avec un véhicule de création nouvelle sur la gamme.

Tarif, à partir de 15.200 €

 
 
 
 
 
 
 
L'essai en vidéo :
Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
3 visiteur(s) 0 membre(s)