RECHERCHER SUR LE SITE

Seat Leon SC

10/06/2013
Seat Leon SC : appelez-moi « coupé »

 

321.000 autos livrées en 2012 vers 77 pays, c’est le bilan en raccourci de la marque Seat du Groupe Volkswagen. Celle qui a fait de « l’emoçion » une philosophie, sans oublier la fiabilité et l’efficacité, vient de nous inviter à découvrir sa Leon en version SC ou 3 portes… ou Coupé de 4,23 mètres.

 

Un trio inédit

En fait, c’est la première fois que la famille Leon, originaire de Martorell dans la région de Barcelone, est déclinée en trois carrosseries : berline 5 portes, version SC 3 portes ou coupé, et version break ou ST qui apparaîtra à l’automne. 

Entre 2012 et 2013, Seat aura renouvelé 75% de sa gamme.

Cette trois portes, que nous avons essayée sur les routes du Jura en finition FR au look ostensiblement sportif, s’affiche comme une auto compacte avec un design désormais caractéristique en forme de flèche, avec des flancs travaillés en salle de gym, et pour donner davantage l’impression de dynamisme, un empattement réduit de 35 mm. Chez Seat, on insiste également sur « la forme claire et géométrique du triangle » comme élément majeur du dessin, triangle que l’on retrouve du côté des rétroviseurs, des phares, ou encore des vitres latérales. Autre caractéristique, on a l’impression que la face avant du véhicule est le point de rencontre de l’ensemble des traits de cette Leon. Une convergence étonnante.
A l’intérieur, l’ambiance est sobre mais efficace, plus germanique « qu’olé-olé ! » avec une planche de bord au seul service du conducteur et des cadrans d’une lisibilité exemplaire. Ici, c’est un peu Goethe qui dirige Gaudi…

Notre finition FR faisait appel à des sièges semi-baquet cuir et tissu avec surpiqûres rouges, des pare-chocs spécifiques, une double sortie d’échappement chromée, des feux arrière à LED et des jantes alu 17 pouces. Equipée du 1,8 litre TSi de 180 chevaux accouplé à une boîte DSG, notre Leon avait des allures de GTi élevée dans le Groupe, du moins les performances disponibles ne laissent aucun doute sur la volonté de la marque d’aller capter une clientèle toujours sensible au dynamisme et à une certaine idée de l’enroulement du bitume. Affichant un 0 à 100 km/h en 7,5 secondes et une vitesse de pointe (sur circuit) de 226 km/h, la Leon TSi 180 peut prétendre à une place sur le podium, d’autant que sa maniabilité, son freinage terriblement efficace, et sa précision en sortie de courbe n’ont rien à envier aux GTi du meilleur cru. Neutre au bonus/malus et annoncée à 26.585 €, elle devient quasiment la moins chère du lot avec ses 180 chevaux en écurie. 

Enfin, elle dispose du Seat Drive Profil, avec dureté de la direction, sonorisation du moteur et cartographie de la boîte DSG.

 

A la carte

Côté moteurs, Seat propose cinq possibilités en essence de 86 à 180 chevaux, quatre déclinaisons diesel, les TDi 90, 105, 150 et 184 chevaux, et des consommations débutant à 3,8 l/100 km en cycle mixte et 99 g/km de CO² (TDi 105).

Quatre niveaux de finition au programme, « Leon », « Référence », « Style » et « FR », avec entre autres, de série ou en option avec des packs, le « lane assist » ou alerte de franchissement de ligne, le détecteur de fatigue, le Media System avec écran tactile, la climatisation bizone, la navigation, les sièges avant chauffants, le Sound System avec 10 HP et caisson de basses…

Notons que cette Leon 3 portes dispose du même volume de coffre que la 5 portes, 380 litres.

Tarifs Leon SC, de 14.860 à 27.835 €

 

 

 

 

 

 

L'essai en vidéo :

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
3 visiteur(s) 0 membre(s)