RECHERCHER SUR LE SITE

Hyundai i10

17/12/2013
Nouvelle Hyundai i10, pour « surpasser les attentes »…

 

On le sait, la marque coréenne a de grandes ambitions ici sur le Vieux Continent, et elle se donne les moyens pour parvenir à devenir l’un des tout premiers généralistes… européens. Car la stratégie est limpide, c’est en Europe que les Hyundai vendues en Europe doivent être conçues et fabriquées. En 2014, la capacité de production sera de 510.000 unités sur notre continent, à l’instar de cette nouvelle i10 fabriquée à Iznit en Turquie, l’autre usine Hyundai en Europe étant en République Tchèque. A noter que déjà 90% des Hyundai commercialisées sur notre sol sont fabriquées en Europe.

 

Un best-seller en devenir

Arrivée en 1999 sous l’appellation Atos, la i10 originale date de 2008. Il était temps de pourvoir à son remplacement, voici donc venir cette deuxième génération, futur best-seller du segment A et membre du club des 22 nouveaux produits que la marque va lancer d’ici à quatre ans. 

Futur best-seller, car avec cette physionomie inédite affichant une personnalité enfin avérée, elle ne sera pas une citadine de plus dans le trafic mais une auto stylée, issue de l’esprit « Fluidic Sculpture », une auto conçue en Europe pour le marché autochtone, avec une allure dégageant une certaine robustesse avec ses roues aux quatre coins, gage de mise en confiance immédiate de la clientèle, le tout en seulement 3,66 mètres et avec quatre vraies places (voire cinq).

L’autre point fort de cette i10, en plus du look ostensiblement « fun », c’est la dotation confirmée devant notaire : « des attributs du segment B tout en restant dans le segment A » précise-t-on avec fierté chez Hyundai. 

Et là encore, c’est avéré, la i10 a tout d’une grande sur sa fiche détaillée : contrôle de trajectoire, aide au démarrage en côte, climatisation automatique, régulateur et limiteur de vitesse, radar de recul, système BlueTooth, accès et démarrage sans clé, feux de jour à LED qui suivent le contour des antibrouillard, système de navigation semi-intégré (avec carte 45 pays), le tout selon les versions, sans oublier le plus sympathique, les différentes configurations internes, noir/beige, noir/orange, noir/bleu et noir/rouge.

Confort, esthétisme, sécurité, et sous le capot, une double offre essence, soit le 1 litre 66 chevaux (4,7 l/100 km en cycle mixte et 108 g/km de CO²), soit le très efficace 1,2 litre de 87 chevaux (4,9 l/100 km et 114 g/km), disponible en boîte mécanique ou boîte automatique (malheureusement à 4 rapports).

Lors de nos essais en région parisienne et dans Paris intra-muros durant plusieurs heures afin de mettre des actes après les paroles ou la lecture d’une fiche technique, nous avons apprécié l’agilité, le silence et le confort de cette citadine qui nous a vite incités à aller voir un peu plus loin… sur des routes de campagne et sur autoroute. Les tarifs vont de 9.950 € à 13.750 €, trois finitions et une garantie de 5 ans.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
3 visiteur(s) 0 membre(s)