RECHERCHER SUR LE SITE

Dans l’ombre des présidents

24/05/2016
Dans l’ombre des présidents, par César Armand et Romain Bongibault, Fayard, 18,00 €

Dans l’ombre, mais pas loin car ils sont en fait toujours à côté, voire à leur place, ce sont les secrétaires généraux de l’Elysée, ceux que l’on appelle parfois « président-bis ». On ne les connaît pas forcément tous, mais certains ont fait une belle carrière dans la politique après leur passage au Château, comme Edouard Balladur, secrétaire général de l’Elysée sous Pompidou, Hubert Védrine sous Mitterrand, Claude Guéant sous Sarkozy, ou encore Dominique de Villepin un peu avant sous Chirac. Pour écrire ce livre, les deux auteurs sont allés à la rencontre de Claude Pierre-Brossolette, en poste sous Giscard, de Jacques-Henri Wahl, également sous Giscard, de Jean-Louis Bianco (Mitterrand), ou encore Philippe Bas (Chirac).

« De Georges Pompidou à François Hollande, le cabinet présidentiel s’est mué en véritable état dans l’Etat » nous dit-on. De là à comprendre que le secrétaire général de l’Elysée est plus important que le Premier ministre, il y a un pas que nous franchirons plus aisément qu’une traversée du Rubicon. C’est à ce ports que se jouent nombre de carrières, c’est là que se prennent de grandes décisions, souvent dans le dos des électeurs. L’Etat dans l’Etat, c’est finalement un « Etat » aussi puissant que l’Etat, mais à partager par seulement quelques uns. Voilà pour l’ambiance…

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
2 visiteur(s) 0 membre(s)