RECHERCHER SUR LE SITE

Les noces macabres

21/07/2016
Les noces macabres, par Jean-François Coatmeur, chez Albin Michel, 15,00 €

C’est à Brest, le 17 septembre 1987, que débute cette histoire dont l’épilogue sera daté de l’été 2012. En à peine trente ans, les protagonistes, qui ne seront jamais des héros, sont passés du statut d’étudiants en médecine à celui de notables provinciaux. Ils ont la cinquantaine bien sonnée, et ils ont un autre point commun, ils vont mourir encore jeunes.

Ce quatuor, car ils sont quatre hommes plus Nanou, qui aura le rôle de victime en 1987, est composé d’un chirurgien plutôt connu dans son milieu, d’un médecin de province à l’apparence tranquille, d’un père reclus dans son abbaye, et d’un élu local qui laissera filer, on ne sait pas trop pourquoi dans son entourage, une carrière de député qui lui ouvrait les bras. Entre temps, Nanou a été remplacée par sa fille Chris, une fille unique qu’elle a élevée seule et à qui elle a laissée une lettre à sa mort, une sorte de testament où apparaît ce quatuor qu’elle va devoir éliminer. Drôle de partition. Ces quatre inséparables de jeunesse qui s’étaient finalement séparés au cours de la vie, vont se retrouver unis dans la mort.

Jean-François Coatmeur nous livre une nouvelle histoire noire de notre province, et cette fois-ci c’est à Brest qu’il nous invite à passer quelques jours en compagnie de ses personnages étranges…

Partager cet article twitter : Partager cet article | facebook : Partager cet article |
En ligne
8 visiteur(s) 0 membre(s)