RECHERCHER SUR LE SITE

Ajouter un commentaire : En passant par la Lorraine…

« Il n’y aura pas de plan social à Florange » assurait Jean-Marc Ayrault au dernier jour des deux mois de négociations, s’avançant un peu vite sur le devenir du site lorrain d’ArcelorMittal. Bien sûr, le proprio a promis d’investir 180 millions sur cinq ans, ce qui par ailleurs était un peu dans les tuyaux, mais il n’a pas montré d’enthousiasme débordant quant à la reprise de l’activité, notamment sur le projet ULCOS qui pourrait servir de laboratoire pour le captage de CO², projet pour lequel l’Etat promet d’investir quelque 150 millions. Mais si entre-temps Mittal coupe l’alimentation en gaz des tours qui permettent de chauffer les hauts-fourneaux, la messe sera dite, ce que dénonçait ces derniers jours la CFDT sur place… sauf si le repreneur déclaré, industriel à Metz, confirme ses prétentions.
Ajouter un commentaire
Les champs marqués d'un * sont obligatoires







CAPTCHA anti-spam *
 ********  ********  ********   **        **     ** 
    **     **        **     **  **         **   **  
    **     **        **     **  **          ** **   
    **     ******    ********   **           ***    
    **     **        **   **    **          ** **   
    **     **        **    **   **         **   **  
    **     ********  **     **  ********  **     ** 



En ligne
3 visiteur(s) 0 membre(s)