RECHERCHER SUR LE SITE

Ajouter un commentaire : Un nouveau pacte social

L’état délabré de notre République risque d’entraîner, à court terme, une montée vertigineuse des populismes. Non pas comme celle que l’on a pu connaître avec un Le Pen à 18% ou un Mélenchon à 10%, mais avec des scores tutoyant, voire dépassant, ceux des deux grandes formations traditionnelles de gauche et de droite, PS et UMP. On le voit aujourd’hui avec les sondages calamiteux pour le pouvoir, dont son représentant principal serait écarté du second tour d’une présidentielle, mais la droite classique n’est pas non plus à l’abri d’un séisme politique inconnu chez nous depuis de nombreuses décennies, du moins depuis la naissance de la 5ème République en 1958.
Ajouter un commentaire
Les champs marqués d'un * sont obligatoires







CAPTCHA anti-spam *
 ********   ********  ********  **     **   ******  
 **     **  **        **        **     **  **    ** 
 **     **  **        **        **     **  **       
 ********   ******    ******    **     **  **       
 **         **        **         **   **   **       
 **         **        **          ** **    **    ** 
 **         **        **           ***      ******  



En ligne
5 visiteur(s) 0 membre(s)