RECHERCHER SUR LE SITE
Les chroniques de Jean-Yves Curtaud

Le mariage du bobo et de la pastèque...

01/07/2020

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les villes qui sont tombées dans l'escarcelle des verts - disons des écolos - ce dimanche, sont parmi les villes les plus riches de France, ou celles dont les habitants ont le plus fort pouvoir d'achat. Villes principales, ce qui exclut les villes périphériques où les gueux habitent des logements en fonction de leurs bas revenus. Nantes, Rennes, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, Nancy, Grenoble, Tours, Poitiers, et même Paris puisque Hidalgo ne fait que courtiser les VRP du climat dans sa ville, ces capitales régionales cumulent les plus grosses concentrations de gros salaires, souvent de la fonction publique car toutes les administrations y sont représentées, mais également les sièges sociaux d'entreprises dites de pointe dans les technologies d'aujourd'hui et de demain.

Pour aller plus loin, on peut affirmer, subséquemment, que ce sont les "nouveaux riches" qui votent pour les Verts, ce que bien sûr aucun média ne s'avisera de montrer, des "nouveaux riches", souvent âgés de 30 à 45 ans, qui n'hésitent pas à confier les clés de leur ville à des hommes et des femmes qui, pour beaucoup, ont fait leurs armes dans des partis d'extrême gauche, passant "au Vert" pour mieux se faire élire. D'ou cette expression de "pastèque", c'est vert dehors et rouge dedans ! Finalement, ce même bobo ne serait-il pas l'idiot utile de cette gauche radicale qui avance masquée (c'est de circonstance en ce moment !) pour mieux tromper son monde ?

Gageons que quelques uns risquent de regretter très vite leur vote - ou leur abstention de dimanche - quand on entend le nouveau maire de Bordeaux Pierre Hurmic affirmer deux jours seulement après avoir gagné, "à terme, je pense qu'on ira vers une interdiction de la voiture". Interdire, c'est bien dans le glossaire des gens d'extrême gauche, certains oseront sans doute aller plus loin en pronant une interdiction de tout déplacement sans une autorisation délivrée par les autorités ad hoc. Les bobos qui s'offrent un petit week-end à New York ou à Bali dans l'année feront avec leur conscience... En attendant, il existe un laboratoire in situ en Isère, c'est la Ville de Grenoble, dirigée par un Vert très à gauche depuis six ans, et c'est pas fête tous les jours ! Mais le pire, c'est la tentative pathétique de "récup'" du patron du PS Olivier faure, qui propose la création d'un mouvement "social-écologiste". Idiot utile ?...

L'essai auto de la semaine

Suzuki S-Cross

Jean-Yves Curtaud
La première version du S-Cross de Suzuki fut commercialisée en 2013. Trois ans, c’est un peu la mi-mandat pour un véhicule, rien d’étonnant donc de voir débarquer aujourd’hui un beau restyling de ce SUV qui a trouvé son rythme de croisière off-road avec quelques 9.300 ventes en France depuis son lancement ...
lire la suite

Retrouvez nos autres essais auto
Suzuki Baleno
Salon Genève 2016
Ford Ecosport
Suzuki Celerio
Audi A3 cabriolet
Hyundai i10

Politique

Un pays en colère ?

« Chacun le sait depuis Michelet, la France est une personne, mais c'est alors aujourd'hui une personne bien malheureuse. A tous ceux qui l'observent, du dedans comme du dehors, elle apparaît habitée par le doute, rongée par l'inquiétude, submergée par la déception, exaspérée par le pouvoir politique, amère vis-à-vis de la gauche, anorexique vis-à-vis de la droite, déçue par son destin, incertaine d'elle-même et de son avenir, par-dessus tout déstabilisée à force d'anxiété. » C'est ainsi qu'Alain Duhamel débutait son essai intitulé « Les peurs françaises » en 1993... lire la suite

Retrouvez nos autres articles politiques
Economie

Réforme de la fiscalité : la ficelle est grosse

Tout le monde s'est pincé ce mardi 19 novembre à la lecture du journal Les Echos qui nous apprenait que Jean-Marc Ayrault allait lancer « sa » grande réforme fiscale. S'agit-il de déminer dans l'urgence la grogne qui monte, certains n'hésitent plus à parler de révolte, et ce afin de calmer le jeu en pleine campagne des municipales, ou bien s'agit-il d'une remise à plat de notre fourbi fiscal, ce serpent de mer que tous les pouvoirs successifs ont promis de réformer ? lire la suite

Retrouvez nos autres articles économiques
Vins

Les rosés de l’été…

Pic Saint-Loup et Costières de Nîmes pour ouvrir cette escapade qui sera principalement sudiste. Mais pas que… lire la suite

En ligne
2 visiteur(s) 0 membre(s)